U en spectacle

Cette année, à l’occasion de la finale nationale d’U en spectacle, le public pourra à la fois applaudir les finalistes et découvrir les trois numéros gagnants choisis par un jury de renom.

Les artistes ayant remporté la finale de leur université respective auront la chance de représenter leur institution dans le cadre de la finale nationale d’U en spectacle le 23 mars 2024 au théâtre Plaza à Montréal.

Finale nationale le 23 mars 2024

au Théâtre Plaza à Montréal

Universités participantes

  • École de technologie supérieure Montréal (ÉTS)
  • HEC Montréal
  • Université de Montréal (UdeM)
  • Université de Sherbrooke (UdeS)
  • Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
  • Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Université du Québec en Outaouais (UQO)
  • Université du Québec à Rimouski (UQAR)
  • Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
  • Université Laval (ULaval)

Les membres du jury

Calamine, rappeuse
Robert Robert, DJ et compositeur

Mission

U en spectacle est un concours interuniversitaire culturel qui a pour mission de valoriser l’utilisation de la langue française en invitant les étudiantes et étudiants du milieu universitaire à présenter des performances artistiques en français dans le domaine des arts de la scène et à contribuer à leur diffusion à grande échelle.

La finale nationale U en spectacle regroupe les artistes ayant remporté les honneurs et finales locales de leur université respective et leur permet de se déplacer aux quatre coins du Québec pour faire rayonner le français à travers leurs prestations artistiques.

Des bourses de reconnaissance d’une valeur totale de 3 750$ sont offertes aux personnes gagnantes et une diffusion de leur numéro assurée via différents canaux.

Les finalistes des universités québécoises ayant remporté leur finale locale seront invités, le temps d’une fin de semaine, à participer à l’aventure de la finale nationale d’U en spectacle.

Au programme de la finale nationale U en spectacle : discours et performances des finalistes devant un jury composé de personnes professionnelles issues de domaines des arts de la scène. Pendant la délibération, un ou une artiste ou un groupe de la relève propose au public une performance en français. L’animation de la soirée est confiée à des personnes étudiantes de l’université hôte.

Objectifs généraux

Le concours U en spectacle a comme objectifs généraux de :

  1. Valoriser l’usage du français comme langue commune dans les universités participantes au Québec;
  2. Mettre de l’avant la langue française à travers l’expression artistique;
  3. Faire la promotion des talents universitaires francophones et québécois dans le domaine des arts de la scène;
  4. Offrir à la relève artistique francophone issue des campus universitaires et provenant d’horizons diversifiés, la chance de se faire connaître et de rayonner en français, à l’échelle locale, nationale et, éventuellement, internationale.

Le concours U en spectacle a pour objectifs spécifiques de :

  1. Permettre aux personnes étudiantes de vivre une expérience positive et enrichissante sur leur campus universitaire en mettant en valeur leur talent artistique en langue française.
  2. Offrir aux personnes étudiantes la possibilité de tisser des liens sociaux à travers un événement culturel francophone et leur permettre de rencontrer des pairs issus de différents programmes d’études, universités et régions du Québec.
  3. Stimuler l’engagement étudiant, offrir aux personnes étudiantes la possibilité de relever un défi, de se dépasser, de s’épanouir, de favoriser leur mieux-être.

Règlements officiels pour U en spectacle 

Les personnes participantes doivent présenter des numéros en langue française. Le français doit prédominer dans une proportion d’au moins 90 %, et ce, incluant toute trame sonore. Les 90 % se calculent strictement selon le nombre de mots utilisés dans tous les textes ou trames sonores.

  • Les personnes participantes doivent offrir une prestation d’une durée maximale de 8 minutes. Le chronomètre sera activé/arrêté dès le premier/dernier mot, la première/dernière note, le début/fin d’une trame sonore, le début/fin d’une projection multimédia ou le premier/dernier mouvement faisant partie de la mise en scène du numéro. En cas de non-respect de la durée, les personnes participantes seront automatiquement disqualifiées.
  • Les personnes participantes doivent toutes être inscrites à leur université organisatrice de la finale locale, et ce, à temps partiel (3 crédits minimum) ou à temps complet. Elles peuvent aussi avoir terminé leurs études lors de l’année académique en cours (une année académique débute au trimestre d’automne et se termine avec le trimestre d’été).
  • Les personnes participantes, si elles sont en collectif, doivent provenir de la même université organisatrice de la finale locale.
  • Les personnes participantes seront évaluées par un jury à partir de la grille d’évaluation d’U en spectacle, selon les critères suivants : originalité (30%), technique et compétences (30%), présence sur scène (30%) et engagement et passion (10%).
  • Les personnes participantes doivent conserver le même numéro et la même discipline artistique présentée aux auditions pour la finale locale et ne pourront pas enlever, remplacer ou ajouter des membres à la composition du numéro, tel que présenté lors de la finale locale, pour la finale nationale d’U en spectacle. Il est seulement autorisé d’ajouter quelques éléments pour bonifier la performance.
  • Sont exclus les numéros nécessitant l’utilisation de l’eau, du feu, d’un animal ou de toute chose présentant un risque pour les personnes ou les infrastructures. Sont également exclus les numéros utilisant des objets, symboles, messages ou comportements vulgaires, haineux ou violents.
  • Les personnes participantes doivent elles-mêmes fournir leurs instruments de musique, costumes, décors, trame sonore, contenu multimédia, ainsi que tous les accessoires requis pour leur numéro et en assurer le transport et la sécurité.
  • Les personnes participantes ne peuvent pas fournir leurs propres techniciennes ou techniciens d’éclairage, de scène ou de son.
  • Le personnel technique est fourni par le comité de la finale locale et de la finale d’U en spectacle. Les personnes participantes doivent respecter le devis technique de la salle en termes de sonorisation, d’éclairage, d’accessoires scéniques ou techniques, ainsi que de logistique. De plus, l’encadrement technique d’un numéro est assuré exclusivement par les responsables désignés par l’université organisatrice.
  • Les personnes participantes sont responsables en totalité de tout dommage matériel, corporel et moral lors des différentes étapes reliées à la finale locale et à la finale d’U en spectacle.
  • Les personnes participantes sont amatrices et non professionnelles. Elles ne peuvent donc pas participer si elles sont déclarées artistes professionnelles.
  • Les personnes participantes s’engagent à prendre part au concours à titre bénévole et ne sont pas rémunérées.
  • Les personnes participantes doivent se présenter à l’audition, au moment déterminé par l’université organisatrice. En cas d’absence, le comité se réserve le droit de disqualifier les personnes participantes.
  • Les personnes participantes s’engagent à être disponibles à toutes les étapes de la production et de la présentation du concours : auditions, promotion, répétitions techniques, événement, etc.
  • Les personnes participantes ne peuvent pas faire partie des comités des finales locales et d’U en spectacle, et ne peuvent pas faire l’animation des spectacles.
  • Les personnes participantes à la finale nationale d’U en spectacle seront sélectionnées par les jurys des finales locales et seuls les premiers prix représenteront leur université.
  • Les personnes participantes qui remportent le premier prix d’U en spectacle ne seront plus admissibles au concours lors des éditions subséquentes.

Les décisions des universités organisatrices concernant l’interprétation des critères et des règlements sont sans appel. En cas de non-conformité à ces critères et règlements, les personnes participantes seront disqualifiées.

Archives

13e édition – 2019

Première place : JAM – Jamil Assoum (Université de Montréal)
Deuxième place : Constance Malenfant, Félix Desormiers et Mathilde Boudreau – Tête-à-cul de bouteille (Université du Québec à Montréal)
Troisième place : Space Map (Université du Québec à Rimouski)
Prix du public : Space Map (Université du Québec à Rimouski)

12e édition – 2017

Première place : Rosemary Mc-Comeau accompagné par Carl Mayotte (Université Laval)
Deuxième place : Amande (Université du Québec à Montréal)
Troisième place : Van Hoan Le (Université du Québec en Outaouais)

11e édition – 2016

Première place : Sara et Rebecca (Université Laval)
Deuxième place : Sandra Nikolova (Université de Montréal)
Troisième place : Megan Keirstead (Campus Saint-Jean, Université d’Alberta)
Coup de coeur CHOQ.ca : Cristel Pousse (Université du Québec à Trois-Rivières)

10e édition – 2015

Première place : Thomas Langlois (Université Laval)
Deuxième place : Marie-Lou Brière-Berthelot (Université du Québec à Rimouski)
Troisième place : Lydia Képinski (Université de Montréal)
Coup de cœur du public : Lydia Képinski (Université de Montréal)

9e édition – 2014

Première place : The Mellowmen (École des technologie supérieure)
Deuxième place : Giulio Mazzella (Université de Montréal)
Troisième place : Marie-Lou Brière-Berthelot (Université du Québec à Rimouski)

8e édition – 2013

Première place : Martine Bouchard (Université du Québec en Outaouais)
Deuxième place : Des Sourcils (Université Laval)
Troisième place : Patrick Lac (Université de Montréal)
Coup de cœur du public : Les Sempiternelles (Université du Québec à Trois-Rivières)

7e édition – 2012

Première place : Équinoxe (Université Laval)
Deuxième place : Isabelle Rivest (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Troisième place : Alexandre Morin-Chassé (Université de Montréal)

6e édition – 2011

Première place : Camille Roy-Houde et Hugues Caillères (Université Laval)
Deuxième place : Perestoïka (Université du Québec à Montréal)
Troisième place : Noem (Université Sherbrooke)
Prix Musique Plus : Perestoïka (Université du Québec à Montréal)

5e édition – 2010

Première place : Noémie Doyon (Université de Sherbrooke)
Deuxième place : Félix Chénier (École de technologie supérieure)
Troisième place : Trio Fastoche (Université Laval)

4e édition – 2009

Première place : Andrée-Anne Lemelin (Université de Sherbrooke)
Deuxième place : Mathieu Parent (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Troisième place : Marco Rodi (École de technologie supérieure)
Coup de coeur du jury : Marco Rodi (École de technologie supérieure)

3e édition – 2008

Première place : Alexis Bérubé (Université du Québec à Montréal)
Deuxième place : Pico Larouche (Université Laval)
Troisième place : Sébastien Renaud (Université du Québec à Montréal)

2e édition – 2007

Première place : Ingrid St-Pierre (Université du Québec à Trois-Rivières)
Deuxième place : Marie De Oliveira et Agathe Bouvet (Université du Québec à Chicoutimi)
Troisième place : Julianna Léveillé Trudel (Université du Québec à Montréal)
Coup de cœur du jury : Julianna Léveillé Trudel (Université du Québec à Montréal)

1ere édition – 2006

Première place : Emmanuel Choquette (Université de Sherbrooke)
Deuxième place : Fanny Dulin et Ségolène Marchand (Université du Québec à Montréal)
Prix Société Saint-Jean-Baptiste : Guillaume Prévost (Université de Montréal)

Le Concours interuniversitaire U en spectacle est financé par le programme « En français naturellement! » du Ministère de la langue française et orchestré par les Activités culturelles des Servies à la vie étudiante de l’Université de Montréal au nom du Regroupement interuniversitaire de la vie étudiante (RIVE) et présenté en collaboration avec UdeM français.